Ça se passe à Lille, le 18 décembre dernier. On voulait connaître les préoccupations d'un public qu'on n'a pas l'habitude de voir, faire un peu de sensibilisation,et faire connaître Avenir et l'Agriculture Paysanne.

Alors on s'est posé au bout de la rue de Béthune, avec un grand carton où on avait écrit.

"QUE MANGERONS NOUS DANS 20 ANS"


On a discuté avec les passants, inscrit leurs réponses sur des feuilles qu'on affichait sur une grille. Les gens s'arrêtaient, lisaient, réagissaient : une sorte de débat de rue par affichage interposé.

Parfois, on glissait un petit tract sur Avenir et l'agriculture paysanne à ceux que ça intéressait, mais pas trop, parce que le but n'était pas de faire du militantisme, mais plutôt de fiare parler les gens pour qu'ils s'approprient la question de l'alimentation et des modes de production.

Et on s'est aperçu que les personnes avaient des choses à dire... En voici quelques-unes !!!

  • " Dans 20 ans, on mangera des croquettes fabriquées dans des usines en Asie" Rémy, 23 ans
  • " Dans 20 ans, on mangera de la cuisine moléculaire, fini les poêles pour cuire les œufs et place aux additifs". Barbara et Johanna 16 ans
  • " Dans 20 ans, on mangera des OGM cultivés dans des tiroirs au Japon". JC et Hadrien, 18 ans
  • " Dans 20 ans, on mangera des produits venus du fond de l'océan, car ce que produit la terre ne sera plus suffisant". Michel, 74 ans
  • " Dans 20 ans, s'il n'y a plus de poisson, ben tant pis, on s'adaptera'. Bernadette, 62 ans
  • " L'idéal serait qu'on mange Bio, Local, Pas cher, et moins de viande, plutôt que du plastique. C'est possible s'il y a une volonté politique." JB, 20 ans
  • " Est-ce qu'on mangera encore des produits français dans 20 ans, ou bien tout sera importé ? " Sabine, 59 ans
  • " Si ça continue, dans 20 ans, on se mangera entre nous, parce qu'on est cons." Basile et Arsène 21 ans

Photos