« Une relation particulière par des échanges et qui amène un cheminement et une réflexion globale. » « Permettre au porteur de projet de partir sur de bonnes bases  pour pouvoir vivre plus longtemps.» « La création de solidarité, incite à aller voir ailleurs à la rencontre d'autres paysans et porteurs de projet.» « Sur le fond, resituer un projet dans une perspective plus large, sur la forme, être amoureux du porteur de projet pour lui transmettre l'envie de se dépasser et d'aller plus loin. » « Accompagner c'est décortiquer et accepter de chambouler la personne et son projet » « Aider à pérenniser, ne pas engager dans une voie sans issue. » « AVENIR voit l'homme au cœur de son projet. » « Un homme et son projet, plutôt qu'un dossier comptable. »

Plus largement, l'accompagnement, c'est quoi ? L'accompagnement est une rencontre, cela implique une présence de l'un à l'autre et de l'un avec l'autre. Ainsi, cela ne peut pas ne pas avoir d'effet sur les deux personnes et exige de la confiance. Celle-ci n'est jamais acquise et doit toujours être vérifiée. Sur ce sujet, il est important de toujours bien différencier la confiance en la personne et en la situation. Par exemple, lorsqu'un enfant apprend à marcher, il faut avoir confiance en la situation (enlever tout objet dangereux) et en l'enfant (le laisser marcher). L'important est que la personne grandisse, qu'elle trouve son compte. Pour cela, il faut trouver ce qui est au cœur, ce qui est le plus important pour la personne. Ensuite on peut accompagner à organiser une stratégie pour y parvenir. L'accompagnement n'est donc pas dans le technique, il ne donne pas les réponses, c'est une logique éducative et pédagogique.

Accompagnement et projet associatif: Il y a souvent de la confusion entre la viabilité et la rentabilité. La première est, étymologiquement, la voie qui va bien à la personne, elle dépend donc de chacun. La rentabilité est technique et économique. Il faut bien comprendre qu'il existe des activités rentables mais non viables. AVENIR a donc son rôle à jouer pour faire vivre des projets dont l'unique finalité n'est pas la rentabilité. Cela s'inscrit dans la démarche de l'agriculture paysanne.

Accompagnement et financement: L'éternel dilemme d'AVENIR a été peu abordé lors de cette journée. Ce qui a pu être dit est que le prêt d'honneur (en réalité la réalisation du dossier de demande) est tout de même un bon outil pour approfondir encore plus le projet. Par exemple, le côté comptabilité est forcément abordé dans ce cadre. L'une des conclusions fut que nous devons impliquer davantage les administrateurs et les bénévoles dans l'accompagnement. Cela devrait s'intensifier avec la relance du parrainage et la création d'un groupe thématique « accompagnement ».