"Parallèlement à la présentation de la démarche d'Isabelle et Jean-Michel Lepage, d'autres agriculteurs parlaient de leurs difficultés à s'installer. Des projets "hors-normes", non par leurs grandes tailles mais parce qu'ils sont portés par des personnes ayant plus de 40 ans. Ces derniers ne se sentent pas toujours compris dans leurs démarches. Fanny Le Padellec, coordinatrice de l'association Avenir 59/62, explique que c'est dans ce sens qu'Avenir a été créée. Cette dernière accompagne les installations en agriculture paysanne grâce à des rencontres et des journées d'échange. Avenir 59/62 veut également "faire reconnaître l'utilité des petites fermes" qui sont notamment "créatrices d'emplois". Afin de mieux répondre aux installations, l'association a identifié des freins sur lesquels elle compte travailler. "Le manque d'expérience et le manque de main d’œuvre", souligne Fanny Le Padellec. Le but serait de mettre en relation des porteurs de projets en recherche d'expérience et des exploitations en recherche de main d’œuvre.

Pour voir l'article complet, cliquez ici pour l'avoir en format JPG ou ici en format PDF