Sur une surface de 24 hectares, les vergers d'Ohain, dans l'Avesnois, emploient 8 équivalents temps plein (ETP). Une manière de reconsidérer l'agriculture paysanne.

Des arbres fruitiers, une production maraîchère, quelques fruits transformés en jus ou en cidre, le tout vendu via une AMAP, en direct à la ferme ou par d'autres circuits de distribution courts. C'est la formule retenue par trois porteurs de projet associés dans les vergers d'Ohain. Installés depuis 2011, Anne Lamblin, Sébastien Potelle et Didier Dujardin ont bénéficié du soutien des associations Avenir et Terres de liens lorsque s'est présentée l'opportunité de reprendre une exploitation. Un accompagnement dans leur démarche d'installation qui s'est également complété de l'aide de 5 clubs « Cigales ».

Pour lire tout l'article, cliquez ici